Aller au contenu principal

Montagnes sacrées. Sites, paysages, parcours rituels

"La Terre des morts", © Patrick PEREZ
crédits : Image : © Patrick PEREZ

Expositions

  • Bibliothèque de l'Alcazar - Atrium
  • Tout public -

Description

Du 1er septembre au 28 septembre 2019, la bibliothèque de l'Alcazar accueille l'exposition Montagnes sacrées, en avant première du festival Allez savoir.

Cette exposition documentaire présente, à travers 70 photographies, six zones de montagne situées dans différentes parties du monde et faisant l’objet d’un investissement religieux qui contribue à façonner le paysage. Réflexion collective sur les rapports entre nature et religion, elle s’articule autour de six sites qui ont en commun de se trouver dans une zone montagneuse et de faire l’objet d’un fort investissement religieux : Montserrat (Espagne), le Mont Fuji (Japon), le Pic du Sud (Chine), le Grand Canyon, lieu sacré des Hopi (Arizona), le territoire des Aymaras (Andes boliviennes), le Mont Tlaloc (Mexique).

L’exposition évoque les spécificités des contextes religieux où s’inscrivent ces sites, les pratiques rituelles qui s’y déroulent, les puissances non humaines que les humains viennent y rencontrer. Elle donne aussi à voir les traits de l’environnement qui sont valorisés dans chacune des sociétés considérées : sommet de la montagne, grottes ou failles, roches perçues comme des êtres vivants et puissants ou façonnées par des puissances non humaines. Elle montre enfin les modalités concrètes de l’insertion du religieux dans le milieu physique : sanctuaires imposants ou modestes oratoires, chemins de pèlerinage, inscriptions sur des roches, offrandes plus ou moins pérennes déposées dans des endroits auxquels les populations locales confèrent une sacralité particulière. Toutes ces marques, plus ou moins visibles, contribuent à donner au paysage son sens religieux. Ce paysage est parfois représenté dans des peintures ou des dessins qui contribuent à informer le regard que l’on porte sur le site ; certaines sont reproduites dans l’exposition.

Cette exposition réunit soixante-dix photographies prises sur le terrain par six chercheuses et chercheurs en anthropologie et en histoire de l’université de Toulouse. Elle a été réalisée dans le cadre d’une réflexion collective sur les rapports entre nature et religion menée au sein du Labex SMS (Structuration des Mondes Sociaux).

Une exposition présentée par le Laboratoire Interdisciplinaire Sociétés, Solidarités, Territoires (EHESS, CNRS, ENSFEA, Université Toulouse Jean Jaurès )