Aller au contenu principal

La nature en question

ALLEZ-SAVOIR_TABLE-RONDE_INAUGURATION
crédits : Image : © DR

Tables rondes

Intervenants

Modérateur

Description

Crise environnementale, remise en cause de la croyance dans le progrès, prise de conscience de la finitude de notre monde : notre rapport à la nature a perdu de son évidence. Explorer la façon dont d’autres sociétés conçoivent et habitent leur milieu de vie prend dès lors le caractère d’une ardente actualité. Philippe Descola est anthropologue, spécialiste du rapport à la nature dans les sociétés humaines. Ses travaux ethnographiques sur les usages et les connaissances de la nature des Jivaros Achuar de l’Equateur ont révolutionné les études sur l'Amazonie.
Judith Scheele est également anthropologue. Spécialiste du Sahara, elle a effectué des terrains en Algérie, au nord Mali et au nord du Tchad. Ses travaux portent sur les relations commerciales, les mobilités et les frontières régionales.

L’Amazonie et le Sahara sont des espaces immenses, qui ont nourri depuis des siècles les imaginaires de ceux qui les ont habités ou découverts. Souvent perçus comme vides et relativement homogènes, ces territoires, marqués l’un par la déforestation, l’autre par l’arboriculture et le nomadisme, sont des enjeux de conflits, de luttes et font l'objet d’investissements sociaux et économiques intensifs qui en redessinent les contours. Mis en regard, en contraste et en perspective, ces deux zones, objets de recherche des anthropologues Philippe Descola et Judith Scheele constituent l'un et l'autre deux laboratoires exceptionnels pour réfléchir ensemble aux enjeux les plus contemporains et les plus aigus de la refondation des rapports entre les sociétés et leur environnement.

Ce dialogue entre Philippe Descola et Judith Scheele ouvre l’éditon 2019 « En finir avec la nature ? » de Allez savoir, festival des sciences sociales.