Aller au contenu principal
crédits : Image : © DR
Alèssi Dell’Umbria

Alèssi Dell'Umbria

Essayiste et réalisateur

Alèssi Dell'Umbria grandit à Marseille. Il participe au début des années 1980 à la première vague de révoltes des banlieues françaises et assiste impuissant à sa défaite et à la mise en place de ce qu'il considère comme un véritable apartheid social.
En 2006, il publie une volumineuse Histoire universelle de Marseille devenue référence : De l'an mil à l'an deux mille dans laquelle il dresse un constat pessimiste sur l'évolution de la ville, notamment en matière d'urbanisme.
Et C’est de la racaille ? Eh bien, j’en suis ! qui analyse et soutient les émeutiers banlieusards de 2005 réédité en 2010 sous le titre La Rage et la révolte.
Impliqué dans la vie de son quartier de la Plaine, Dell'Umbria multiplie conférences et interventions pratiques sur les questions d'histoire et de politique urbaines.
Dell'Umbria collabore aussi à diverses revues de critique sociale dont New Left Review6.
En 2014, il réalise au Mexique le film-documentaire Le vent de la révolte. Il s'agit d'un film sur les communautés indigènes bouleversées par l’industrialisation de parcs éoliens dans l'Isthme de Tehuantepec.

 

 

Bibliographie

Histoire universelle de Marseille, De l'an mil à l'an deux milleMarseille, Agone, 2006
Tarantella ! Possession et dépossession dans l'ex-royaume de NaplesParis, L'Œil d'or, 2016

Ses événements